Contact

Vous avez un projet et souhaitez collaborer avec nous ?

Vous avez du talent et êtes ultra-motivé pour rejoindre
une équipe de passionnés ?

Ecrivez-nous ou contactez-nous par téléphone.

* Champs obligatoires

Veuillez laisser ce champ vide.

8 rue Al Farabi90000 Tanger

Tél : 00 212 (0)5 39 37 39 48
Tél : 00 212 (0)5 39 32 11 18
Email :

Blog

Décryptons l’essentiel de la communication d’influence

E-commerce-Internet-Maroc-

Averty : Baromètre 2013 du e-commerce au Maroc

1 Commentaire

L’Institut des enquêtes et des sondages d’opinion, Averty, nous est revenu le jeudi 13 juin avec les résultats d’une nouvelle enquête. Il s’agit de la deuxième évaluation de l’e-commerce au Maroc, dont il a présenté le bilan lors d’une conférence à Casablanca.

Présentation de l’échantillon

Le baromètre de l’e-commerce au Maroc a mobilisé, pour sa version 2013, 1224 répondants appartenant à 38 villes et répartis, principalement, comme suit : 41% de Casablanca, 15% de Rabat et 5% de Marrakech.

Parmi ces enquêtés, 32% sont des cadres et hauts fonctionnaires, 21% sont des étudiants et 13% des employés.

82% possèdent un compte et carte bancaire, 4% disposent d’un compte sans carte bancaire, 3% choisissent d’utiliser une carte prépayée sans ouvrir de compte, et finalement, 11% n’ont ni un compte ni une carte bancaire.

Objectifs de l’enquête

L’étude a été organisée afin d’étudier le comportement d’achat électronique des acheteurs et non acheteurs.

Ainsi, il était principalement question de comprendre leurs attitudes, perceptions, motivations, freins et pratiques.

Le paiement des taxes et factures en ligne

Selon Averty, 73% des enquêtés ont affirmé faire confiance au paiement en ligne contre 9% qui, eux, n’y font pas du tout confiance.

L’achat des produits et services sur Internet

La même étude démontre que 34% des internautes marocains dépensent jusqu’à 2000 Dhs en ligne. Une majorité lorsqu’on sait que 40% des questionnés n’ont jamais effectué un achat en ligne.

Lieux d'achat

 

pdts achetés

Motivations et freins à l’achat en ligne

Pour les acheteurs, le prix constitue la motivation principale, suivi de la praticité de l’achat en ligne ainsi que de la qualité de l’offre et de la livraison à domicile.

Quant aux freins, les non acheteurs affirment que leur comportement est d’abord véhiculé par leur crainte de voir leurs données personnelles piratées, mais aussi de peur d’être arnaqués.

intention d'achat

Toutefois, 87% des répondants ont l’intention de revoir leur position et passer au statut d’acheteurs actifs.

A travers cette étude, Averty attire l’attention sur la prolifération de l’e-commerce au Maroc. Reste à trouver le bon moyen pour gagner la confiance de l’internaute …

Un commentaire pour “Averty : Baromètre 2013 du e-commerce au Maroc

Karim le 4 juillet 2013 - Répondre

A mon humble avis, le Maroc a encore beaucoup de chemin à faire. Surtout du côté du paiement en ligne et de la protection des données des consommateurs. Mais malgré ces freins, le marché semble en croissance et c’est encourageant !

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires