Contact

Vous avez un projet et souhaitez collaborer avec nous ?

Vous avez du talent et êtes ultra-motivé pour rejoindre
une équipe de passionnés ?

Ecrivez-nous ou contactez-nous par téléphone.

* Champs obligatoires

Veuillez laisser ce champ vide.

8 rue Al Farabi90000 Tanger

Tél : 00 212 (0)5 39 37 39 48
Tél : 00 212 (0)5 39 32 11 18
Email :

Blog

Décryptons l’essentiel de la communication d’influence

Réseau social Happier

Happier : le réseau social du bonheur

0 commentaires

On le sait tous, Facebook et Twitter sont des réseaux sociaux polyvalents, où les internautes peuvent tout poster, des petites douceurs quotidiennes aux bons mots râleurs.

Mais que diriez-vous d’un lieu où vous pourrez célébrer la joie et la bonne humeur, à longueur de journée ?

Happier, une start-up américaine (Boston), a lancé un réseau social de niche dédié … au bonheur !

Don’t worry … Be Happier

Pensez-y comme à l’une de ces chaînes radio qui ne diffusent que des chansons de joie et de romance. Happier, est ainsi destiné à être LE réseau social où l’internaute posterait des photos, des statuts et des actualités à propos de tout ce qui le rend heureux.

Aucun moment de joie n’est futile … aucune négativité tolérée

Nataly Kogan, co-fondatrice et directrice du réseau social, raconte qu’elle a fui la guerre et l’union soviétique avec sa famille depuis sa tendre enfance pour faire des Etats-Unis son nouveau domicile, décidée à y trouver le bonheur.

Pour elle, travailler sur Happier, c’est bâtir un réseau social de « détente et de bien-être » où les individus pourront poster toutes les expériences de vie positives qu’ils souhaitent partager.

« Vous pouvez le faire sur Facebook, sur Twitter ou encore sur Instagram » déclare-t-elle « mais ces sites sont si larges que les utilisateurs ont le sentiment de toujours devoir impressionner à travers chaque partage. Ainsi, les petits moments de joie peuvent sembler trop banaux pour être postés.»

Happier : la cible

Crée en février 2013, le réseau social comptait déjà en juillet 2013 un million de moments de bonheur partagés par plus de 100.000 utilisateurs, soit majoritairement des femmes entre 18 et 35 ans.

« Des gens réguliers » selon Kogan, qui compare sa cible aux fans avides de Pinterest et Martha Stewart.

Selon la même source, le partage des posts était au départ destiné à être restreint et limité aux amis. Mais après réflexion, l’échange a été revu de manière globale dans une  initiative pour faire régner la joie et le bonheur.

On partage ?

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires