Contact

Vous avez un projet et souhaitez collaborer avec nous ?

Vous avez du talent et êtes ultra-motivé pour rejoindre
une équipe de passionnés ?

Ecrivez-nous ou contactez-nous par téléphone.

* Champs obligatoires

8 rue Al Farabi90000 Tanger

Tél : 00 212 (0)5 39 37 39 48
Tél : 00 212 (0)5 39 32 11 18
Email :

Blog

Décryptons l’essentiel de la communication d’influence

Neuromarketing, Webmarketing, Techniques de neuromaketing

Neuromarketing : le marketing du futur

0 commentaires

Lire le cerveau du client, prédire son comportement, le contrôler, etc.  Voici une liste des plus ancestraux fantasmes marketing … désormais réalisables !

Marketing et webmarketing : bientôt obsolètes ?

Les professionnels ne cessent de le répéter, le marketing souffre ! Entre des techniques qui se répètent, les mêmes signaux émis qui lacent et des produits qui se ressemblent, le consommateur a fini par créer une sorte d’adaptation hédonique pour ne pas dire immunité face aux plaisirs et désirs que les campagnes marketing tentent de créer.

Face à un marketing classique devenu obsolète, le webmarketing et venu révolutionner les techniques et connaissances jusque là adulées par les marketeurs.

A travers le web communautaire, l’analyse de performance, l’affiliation et la fidélisation des internautes, l’entreprise a réussi, jusqu’à une certaine mesure, à mieux comprendre le comportement de sa cible.

Mais tel un ouroboros, la discipline commence à afficher certaines limites qui risquent d’entrainer son déclin.

Neuromarketing : une panacée ?

Dans un souci de prévention ou simplement d’évolution, les experts en marketing et webmarketing ont pensé à se baser sur les résultats offerts par la neuroscience pour développer le marketing.

L’application la plus connue de cette science dans le domaine du marketing et de la publicité étant la célèbre étude, menée en 2004, sur les marques notoires Coca cola e Pepsi.

L’objectif de cette « fusion » consiste à comprendre le processus d’achat, voir l’influencer à travers une connaissance approfondie du comportement du consommateur-internaute.

Ainsi, 3 variables sont prises en compte

– La mémoire : connaître la capacité d’un consommateur-internaute à se souvenir d’une marque ou d’un message.

– L’attention : étudier l’attractivité d’un produit ou d’une campagne de communication et son degré d’influence sur le comportement d’achat.

– L’émotion : comprendre et analyser les émotions et les réactions instantanées face aux perceptions et représentations d’un produit ou d’une marque.

Aussi, le temps est considéré  comme étant une variable importante dans le processus d’achat, notamment sur le web, et est donc pris en compte dans les études neuromarketing.

Avec les IRM et encéphalogrammes comme nouveaux outils d’analyse, les experts réussiront-ils à prédire le comportement du consommateur de manière précise et efficace ?

Chez les outre atlantiques le neuromarketing « Rock »,  alors qu’en France les études à base d’IRM sont encore interdites.

Au Maroc, par ailleurs, on n’en est pas encore là! L’e-marketing étant toujours un oisillon qui bat de l’aile.

Alors saurons-nous suivre le mouvement ? Et le devons-nous ?

 

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires