Contact

Vous avez un projet et souhaitez collaborer avec nous ?

Vous avez du talent et êtes ultra-motivé pour rejoindre
une équipe de passionnés ?

Ecrivez-nous ou contactez-nous par téléphone.

More

* Champs obligatoires

8 rue Al Farabi90000 Tanger
Tél : 00 212 (0)5 39 32 11 18
Email :

Blog

Décryptons l’essentiel de la communication d’influence

Norme faux avis, Faux avis, Sites d'avis, AFNOR
http://www.sampleo.com/blog/2013/04/08/faux-avis-sur-internet-que-dit-la-loi/

Une norme contre les faux avis est née !

1 Commentaire

NF Z74-501, est la norme que l’AFNOR (Agence de Normalisation Française) a publié le 4 juillet dernier afin de lutter contre les faux avis.

Première norme volontaire au monde

Face au phénomène reconnu des faux avis en ligne, l’AFNOR a travaillé, pendant 18 mois, sur l’instauration d’une norme qui garanti l’authentification des témoignages postés, et ce, en collaboration avec des consommateurs, des représentants des pouvoirs publics et des professionnels.

Première norme volontaire au monde, les sites qui souhaitent obtenir le label doivent remplir les critères de certification qui seront définis, cet automne. Exceptionnellement, les sites d’avis ont pu, depuis le 4 juillet dernier, déclarer s’y référer sur leurs plateformes.

5 nouvelles règles

La norme NF Z74-501 a pour fonction d’organiser la gestion des avis en ligne et de vérifier leur véracité. 5 nouvelles règles doivent ainsi être prises en compte par les souscripteurs dans le tri de leurs avis :

1.    La preuve d’achat :

Les gestionnaires doivent impérativement demander aux auteurs d’avis des justificatifs de leur expérience. A savoir une facture, une photo, un ticket, etc.

2.    Les avis vieux de plus de 2 ans 

Même étant consultables en ligne, les vieux avis ne doivent pas être comptabilisés dans la notation d’un établissement.

3.    Le changement de propriétaire 

Dans ce cas, le site doit bien indiquer ce changement.

4.    « La chantutation »

Ou chantage à la e-réputation consiste à menacer des organismes de l’intention de porter atteinte à leur image, afin d’obtenir de l’argent. Dorénavant, les établissements victimes de cette pratique, doivent signaler les dits auteurs.

5.    Le droit de réponse sera encadré :

La réponse à un commentaire reste gratuite, sous réserve d’être publiée dans un délai de 7 jours.

Finalement, cette norme permettra de préserver l’image des marques et assurer une meilleure recherche d’informations pour le consommateur. Toutefois, une seule contrainte persiste : pour accepter un avis, un site doit revendiquer au moins deux variables d’identification en plus de toutes les coordonnées de l’auteur. L’internaute acceptera-t-il cela ?

Un commentaire pour “Une norme contre les faux avis est née !

Tifaine le 11 juillet 2013 - Répondre

La pratique est deja adoptée par les sites e-commerces pour leurs actions promotionnelles, donc je ne pense pas qu’elle sera un frein.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires