Contact

Vous avez un projet et souhaitez collaborer avec nous ?

Vous avez du talent et êtes ultra-motivé pour rejoindre
une équipe de passionnés ?

Ecrivez-nous ou contactez-nous par téléphone.

More

* Champs obligatoires

[honeypot npt]

8 rue Al Farabi90000 Tanger
Tél : 00 212 (0)5 39 32 11 18
Email :

Blog

Décryptons l’essentiel de la communication d’influence

Chaînes payantes Youtube, Youtube, Google

YouTube intègre le payant

0 commentaires

Petite « r »évolution dans l’univers de la vidéo en ligne. Ce jeudi 9 mai, YouTube mit fin aux incessantes rumeurs initiées lundi par le Financial Times,  en annonçant le lancement effectif d’une cinquantaine de chaînes payantes.

YouTube prend la parole

Sur son blog officiel, la plateforme de partage de vidéos n°1 affirme : « A compter d’aujourd’hui, nous mettrons en ligne un programme test pour un petit groupe de partenaires qui proposeront des chaînes payantes sur YouTube avec des frais d’abonnement qui démarreront à 0,99 dollar par mois ».

Une action, initiée par la proposition, en 2011, de chaînes thématiques gratuites et qui se traduit par une rupture d’image pour le site crée initialement pour partager des contenus produits par des amateurs.

La preuve qu’à l’ère du digital, le changement est omniprésent !

Une offensive bien bâtie

« A l’heure actuelle, il y a plus d’un million de chaînes qui génèrent des revenus sur YouTube, et l’une des demandes les plus fréquentes de nos créateurs de contenu consiste en plus de flexibilité pour monétiser et distribuer le contenu ».

Pour YouTube, la question consiste surtout en une diversification de ses revenus en allant au-delà de la rémunération par la publicité et ce, en charmant les producteurs désintéressés du gratuit.

Une manœuvre qui se comprend quand on sait  que les revenus publicitaires sur Internet ne représenteraient jamais que 2,4% de la somme des dépenses de publicité aux Etats-Unis.

Notant à la même occasion que le site de vidéos empochera 45% des revenus générés par les dits abonnements et la publicité présente sur les chaînes.

A votre avis, combien d’utilisateurs,  parmi le milliard de YouTube, franchiraient le pas du payant ?

On sent bien qu’on ne tardera pas à le découvrir 🙂

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires